GIF animé TM design
Web

Le GIF : Le nouveau chouchou du web

Connaissez-vous bien le humble GIF?

Circulant depuis des dizaines d’années, le GIF (pour « Graphics Interchange Format ») fut introduit pour le web en 1987. Récemment, un nouveau souffle de vie lui a été insufflé grâce aux réseaux sociaux.

Quelques statistiques

  • Tumblr, le site de blogging, a déclaré qu’il y avait 23 millions de GIFs postés sur le site tous les jours. (source)
  • En mars 2015, Facebook a commencé à intégrer le format GIF. À ce jour, le réseau social compte plus de 5 millions d’animations envoyées à chaque jour par son application de messagerie. (source)
  • Selon la firme Experian Marketing, l’utilisation des GIFs aurait été multipliée par 9 depuis la mi-2012. (source)

Considéré comme l’évolution des « emojis », le GIF est devenu un format courant d’expression digitale. C’est désormais un moyen de communiquer nos émotions et nos pensées de façon plus complète que par les mots.

Nous écrivons des textes de plus en plus courts pour les écrans, que ce soit sur ordinateur, appareil mobile, tablette ou même Apple Watch.
Naomi S. Baron, professeur de linguistique à l’American University

Le marketing n’y échappe pas

Plusieurs réseaux profitent de cette opportunité et se créent des modèles publicitaires qui incluent la promotion des GIFs.

  • Tumblr a introduit son propre moteur de recherche pour aider les visiteurs à trouver des animations à travers leur site.
  • Imgur, le site d’hébergement d’images, a créé son propre générateur de GIFs après avoir constaté la fréquence à laquelle les utilisateurs mettent en ligne des animations.

Le GIF est aussi utilisé dans des circonstances plus sérieuses. Pour raconter une histoire, montrer un aperçu de contenu, expliquer un bout d’information ou diriger une discussion. Un exemple marquant est celui de la NASA, qui utilise des GIFs d’imageries satellites pour partager de l’information importante.

C’est donc une ressource de plus en plus accessible et utilisée.
Notre plus grand questionnement reste : à quand un Google des GIFs?